Podcasts sur l'histoire

Mystère médical d'Usermontu : pourquoi la découverte d'une vis à genou vieille de 2 600 ans a laissé les experts abasourdis

Mystère médical d'Usermontu : pourquoi la découverte d'une vis à genou vieille de 2 600 ans a laissé les experts abasourdis


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

En 1971, le musée rosicrucien de Californie a acquis un ancien cercueil égyptien scellé contenant la momie bien conservée d'un homme égyptien de haut rang. Plus de deux décennies plus tard, une équipe de scientifiques a fait une découverte choquante : la momie présentait des preuves d'une intervention chirurgicale avancée réalisée il y a près de 2 600 ans. À l'intérieur du genou gauche de la momie se trouvait une broche orthopédique métallique de 9 pouces qui avait été insérée avec des principes biomécaniques si avancés qu'au départ, les scientifiques ne pouvaient pas la distinguer d'une procédure moderne.

Usermontu - une momie d'origine inconnue

Lorsque le musée rosicrucien a acquis un cercueil égyptien antique scellé dans les années 1970, ils ne savaient pas qu'il contenait encore une momie. De plus, les enquêtes ont révélé que cette momie n'était pas le propriétaire d'origine du sarcophage – il appartenait à un prêtre nommé Usermontu (« le pouvoir de Montu ») – et que longtemps après sa mort, la momie avait été placée dans le cercueil d'Ousermontu. Néanmoins, la momie d'origine inconnue est connue sous le nom du propriétaire original du sarcophage.

L'analyse de la procédure d'embaumement a révélé que « Usermontu » était un homme égyptien de la classe supérieure qui a vécu pendant le Nouvel Empire d'Égypte (entre le 16ème et le 11ème siècle avant JC). Ses restes momifiés mesurent 1,5 m de haut et présentent des traces de cheveux roux.

Les restes momifiés de « Usermontu ». ( Wikimedia Commons )

Découverte choquante

En août 1995, le professeur C. Wilfred Griggs de l'Université Brigham Young, Utah, et une équipe d'experts, ont effectué des radiographies sur six momies hébergées dans le musée rosicrucien de San Jose avant une conférence qu'il y donnerait, y compris le momie d'Usermontu. Ils ont été stupéfaits lorsque les radiographies ont révélé que l'une des momies avait une épingle en métal de 9 pouces dans son genou gauche.

Ancien ou moderne ?

L'Université Brigham Young (BYU) rapporte qu'il était impossible de voir que l'implant métallique était ancien à partir de la seule radiographie, ce qui a amené le professeur Griggs à croire que la broche avait été placée là à des temps plus modernes pour rattacher la jambe au reste de le corps.

"J'ai supposé à l'époque que la broche était moderne. Je pensais que nous pourrions être en mesure de déterminer comment la broche avait été insérée dans la jambe, et peut-être même deviner à quelle date elle avait été implantée dans les os", a déclaré Griggs dans un rapport. publié par BYU. "Je pensais juste que ce serait une note de bas de page intéressante de dire : 'Quelqu'un a une ancienne momie et y a mis une épingle moderne pour maintenir la jambe ensemble.'"

Une équipe d'experts, comprenant (de gauche à droite) le professeur BYU C. Wilfred Griggs, les médecins du comté de l'Utah Bruce Mcliff et Richard Jackson, et le docteur Grady Jeeter à San Jose, Californie, examine la momie dans laquelle Griggs a découvert un fer de 9 pouces goupille de genou. Avec l'aimable autorisation du Musée égyptien rosicrucien.

Percer le mystère

Afin d'enquêter sur la nature de l'implant, Griggs, le Dr Richard T. Jackson, un chirurgien orthopédiste de Provo, et le Dr E. Bruce McIiff, chef de la radiologie pour l'Utah Valley Regional Medical Center, ont soigneusement percé dans l'os pour permettre accès à une minuscule caméra pour examiner la broche et extraire des échantillons d'os et de métal.

L'équipe scientifique a trouvé des traces de résine organique ancienne, semblable au ciment osseux moderne, ainsi que des traces de graisses anciennes et de textiles encore fermement maintenus en place. Des enquêtes approfondies ont révélé que la procédure avancée avait été réalisée dans l'Antiquité, il y a environ 2 600 ans.

Radiographie montrant le foret de 9 pouces dans le genou d'Usermontu. Crédit : Université Brigham Young

Procédure orthopédique avancée

L'équipe de recherche a été étonnée que la broche ait été créée avec les mêmes conceptions que celles utilisées aujourd'hui pour créer une stabilisation osseuse.

"Nous sommes étonnés de la possibilité de créer une broche avec des principes biomécaniques que nous utilisons encore aujourd'hui, une fixation rigide de l'os, par exemple", a déclaré le Dr Richard Jackson. "C'est au-delà de tout ce que nous avions prévu pour l'époque."

ByU rapporte que la broche "se rétrécit en un tire-bouchon lorsqu'elle pénètre dans le fémur, ou l'os de la cuisse, de la même manière que les méthodes biomécaniques actuellement utilisées. L'autre extrémité de la broche, qui est positionnée dans le tibia, ou tibia, a trois brides s'étendant vers l'extérieur du noyau de la broche qui empêchent la rotation de la broche à l'intérieur de l'os.

  • Les origines anciennes de la prothèse
  • Une nouvelle étude fait la lumière sur l'ancien système de santé égyptien à Deir el-Medina

Avant ou après la mort ?

Après cette découverte remarquable, la question laissée sur toutes les lèvres était la suivante : l'opération avait-elle été pratiquée du vivant d'Usermontu ou après sa mort ?

Une enquête à grande échelle de l'articulation exposée a révélé que la broche avait été implantée entre le moment de la mort d'Usermontu et son enterrement. Les anciens Égyptiens croyaient en une résurrection physique après la mort, dans laquelle le corps était un véhicule pour l'âme dans l'au-delà. Ainsi, assurer son intégrité était de la plus haute importance. Griggs a ajouté que s'assurer que le corps était en bon état était considéré comme essentiel pour la réunification du corps et de l'esprit.

Bien qu'il s'agisse du premier cas d'implant orthopédique métallique, d'autres exemples de soins corporels avant la momification comprenaient la réparation de plaies, le travail sur les dents et la construction de prothèses.

Une prothèse de gros orteil vieille de 3000 ans, qui avait été placée sur un corps décédé après la mort. Installé au Musée égyptien du Caire. Crédit : Université de Manchester

"Comme c'est fascinant que le technicien ait réfléchi à la construction de la goupille", a déclaré Griggs. "Le technicien aurait pu simplement attacher la jambe ensemble et supposer que lors de la résurrection, elle se renouerait."

"L'histoire nous dit à quel point les peuples anciens étaient sophistiqués", dit Griggs. "Parfois, notre arrogance culturelle nous empêche d'apprécier comment des personnes d'autres cultures et d'autres époques ont également pu penser et agir de manière assez étonnante.

Source : Snow, K. « Le professeur BYU trouve des preuves d'une chirurgie avancée dans une ancienne momie ». Université Brigham Young .

Image en vedette : Les restes momifiés d'Usermontu, Musée rosicrucien de San José (Wikimedia Commons). Encart : Pin métallique trouvée dans le genou d'Usermontu. Crédit : Professeur Griggs, Université Brigham Young.


Mary Ann Bernal

La momie d'un ancien Égyptien d'il y a 2 200 ans a récemment été scannée par des chercheurs. Les résultats ont prouvé que l'homme, qui vivait sous le règne des Ptolémées, avait des os faibles et des caries dentaires - deux problèmes généralement associés à un mode de vie plus moderne.

L'homme aurait été prêtre et sa momie est exposée au musée national d'Israël. En examinant les restes, les chercheurs ont utilisé un scanner pour révéler qu'il souffrait de certaines maladies au cours de sa vie. La momie, surnommée '' Alex '', était enveloppée dans des brins de lin avec un masque en or placé sur le visage de son crâne et était enfermée dans un cercueil doré et noir. À sa mort, il avait entre 30 et 40 ans.

Selon les chercheurs, l'homme mesurait à l'origine 167 cm (5,6 pieds), mais après sa momification, son corps a diminué à 154 cm (5,1 pieds). L'équipe pense que cette diminution de taille a été causée par le processus d'embaumement et la climat sec de Jérusalem. Cependant, les mêmes raisons ont contribué à l'excellente conservation des os, des dents et même des restes de vaisseaux sanguins de la momie.

Ce n'est pas la première fois que les tomodensitogrammes permettent d'en savoir plus sur la santé d'une personne momifiée il y a des millénaires. Comme Mark Miller d'Ancient Origins l'a rapporté le 25 septembre 2015 “Au fil des ans, les scientifiques ont trouvé des preuves de cancers, de maladies cardiaques, de famine, d'ulcères, de variole, de tuberculose et d'autres infections dans des vestiges antiques du monde entier.” Des chercheurs utilisant des tomodensitogrammes ont également détecté un rein malade dans une ancienne momie égyptienne. Il est apparu qu'une momie d'un homme nommé Irtieru "avait une maladie rénale appelée tuberculose rénale qui a calcifié (durci) l'organe".
Irtieru est mort au cours de la troisième période intermédiaire et sa momie est conservée dans la collection égyptienne du Museu Nacional de Arqueologia à Lisbonne, et comme l'a écrit M. Miller, les tomodensitométries de cette momie ont montré une petite structure dense en forme de haricot à gauche région lombaire. Sa localisation anatomique, son analyse morphologique et structurale appuient un diagnostic de tuberculose rénale terminale. Si ce diagnostic est correct, ce sera le plus ancien exemple de tuberculose rénale, et le premier enregistré chez un ancien Égyptien intentionnellement momifié.
Comme on peut le voir, les problèmes de santé liés au mode de vie ne sont pas nouveaux. Ce qui est intéressant pour de nombreux chercheurs, c'est de découvrir quelles maladies ont traversé le temps, reliant les hommes modernes à leurs ancêtres. Il est également intéressant de voir comment et pourquoi ces problèmes de santé ont persisté. De plus, les recherches dans ce domaine peuvent montrer quelles maladies ont été trouvées dans différentes classes sociales et comment celles-ci peuvent être liées à leur alimentation, leurs activités et leur hiérarchie sociale.
Image du haut : La momie embellie contenant la dépouille du prêtre Iret-hor-iru | Crédit photo : Oren Ben Hakoon


Une interprétation entièrement nouvelle des preuves historiques,
faire preuve de scepticisme rationnel
qui ne nie ni l'athéisme ni le credo de Nicée
comme vérités possibles.

  • Qui suis-je, qu'est-ce que je crois et pourquoi est-ce spécial ?
  • Qu'est-ce qu'une « preuve » ?
  • Dans quelle mesure les documents historiques sont-ils fiables ?
  • Dans quelle mesure l'histoire orale est-elle fiable?
  • Qu'en est-il de l'histoire judaïque ?
  • Pourquoi y a-t-il des comptes parallèles ?
  • Quels sont les autres documents ?
  • Jésus a-t-il appris les connaissances médicales égyptiennes ?
  • Existe-t-il des explications rationnelles des miracles et de la résurrection ?
  • Les Romains et les Grecs se sont-ils sentis coupables ?
  • Le changement herméneutique corrobore-t-il le Nouveau Testament ?
  • Et les croyants ?[
  • Et les incroyants ?
  • Qu'en est-il de la résolution de Saint-Thomas ?

Qui suis-je, qu'est-ce que je crois et pourquoi est-ce spécial ? Après avoir appris le latin et le grec ancien dès l'âge de 10 ans, j'ai étudié la philosophie et la psychologie à l'Université d'Oxford, où j'ai été formée au scepticisme rationnel et à la philosophie des sciences. J'ai maintenant 60 ans et je suis retraité à Chico (CA).

Quant à la croyance, elle a évolué au cours de la recherche de ce projet. Je me suis finalement retrouvé à considérer le disciple saint Thomas, car comme moi, il était un sceptique rationnel, demandant de mettre ses doigts dans les blessures de Jésus pour connaître la vérité. Jésus n'a pas dit « relève-toi d'ici » ou « honte à toi pour le doute ». Au lieu de cela, il a dit « Allez-y », puis a dit « Ὅτι ἑώρακάς με, μακάριοι οἱ μὴ ἰδόντες kai πιστεύσαντες" ("Parce que vous m'avez perçu, vous croyez que bénis sont ceux qui ne l'ont pas fait et qui croient encore", Jean 20:29). Du point de vue de la science, Thomas a fait une demande de validation d'hypothèses suffisantes pour corroborer une théorie comme étant indéniablement vraie.

J'extrapole ainsi une position théologique apparemment nouvelle basée sur le scepticisme empirique : je ne peux pas savoir s'il y a un au-delà, sans en faire l'expérience directe - mais s'il y a un au-delà, alors rien ne pourra jamais me plaire plus que de rencontrer Jésus ! Un Dieu omniscient doit savoir que je suis désolé pour ce que j'ai fait de mal. Après ma mort, je ne peux que demander si je dois vraiment faire souffrir le beau fils de Dieu pour mes péchés stupides. Des croyants plus ardents indiquent que je ne reçois pas la bénédiction qu'ils obtiennent pour avoir cru à l'avance, mais ne vous inquiétez pas, mon éducation compense.

Qu'est-ce qu'une « preuve » ? Après avoir partagé une petite homélie, ‘La passion du Christ, l'éponge à merde et au-delà’ sur Facebook, presque tous les

100 réponses dans les 3 jours ont méprisé, avec une certitude absolue et sans équivoque, que les quatre évangiles sont entièrement composés du début à la fin, car il n'y a pas de « preuve ». Eh bien, à l'heure actuelle, il existe des preuves mathématiques, sous forme de tautologies mais selon la philosophie des sciences, une hypothèse ne peut jamais être prouvée, seulement corroborée. Ces nombreux demandeurs de « preuves » doivent ajuster leurs attentes sur ce qui peut réellement être connu des événements d’il y a 2000 ans, au lieu de considérer ce qui aurait pu réellement se passer avec un esprit neutre et ouvert.

Dans quelle mesure les documents historiques sont-ils fiables ? Maintenant, il me semble peut-être trop évident que jusqu'au moment où les Pères de l'Église ont choisi les livres pour le Nouveau Testament, TOUS les récits historiques ont été écrits à partir de rapports oraux, fréquemment transmis sur des périodes de 300 ans (et même plus dans le cas d'Homère). Thucydide (460

400 av. des trois guerres du Péloponnèse qu'il a décrites. À moins d'être un fan très enthousiaste de « Game of Thrones », de manière réaliste, il reste même difficile d'imaginer des généraux, debout sur des champs de bataille, menant de longs débats rhétoriques avec divers habitants des villes assiégées, trop effrayés pour ouvrir les portes au pari. De plus, lors de la collecte de récits oraux, Thucydide a décidé lui-même quelles étaient les plus précises et a fusionné toutes ses sources en un seul scénario, sans indiquer AUCUNE différence dans les récits qu'il a entendus, créant un terrible précédent pour des milliers d'années de reportages tout aussi discutables. Ce n'est qu'au siècle dernier, lorsque les structuralistes ont examiné les modèles de discours et les dialectes à travers les différentes cités grecques, que quelqu'un s'est même demandé si les discours de Thucydide étaient exacts. Mais il est salué comme l'un des meilleurs historiens de tous les temps.

Il en va de même pour toutes les plus grandes « preuves historiques » que nous avons maintenant sur le monde antique, même dans « Vies parallèles » de Plutarque qui est continuellement présenté comme un fait véritablement incontestable. L'histoire de Plutarque remonte à Alexandre le Grand, plus de 500 ans plus tôt, en 356 av. Il a été écrit quelque part vers 200 après JC, et la première copie existante date de 800 ans plus tard. Personne ne pense à dire que tout est une invention, malgré le degré d'authenticité bien inférieur, non seulement des traditions textuelles et verbales qu'il a transmises, mais aussi à l'époque bien plus tardive du plus ancien manuscrit que nous ayons. Sur Alexandre le Grand, celui de Plutarque est l'un des rares rapports de 2e ou 3e génération que nous ayons, assemblés à partir de quelques sources perdues et traditions orales, réunissant à nouveau toutes les sources en un seul scénario. Personne ne dit qu'Alexandre le Grand n'existait évidemment pas, indiquant plutôt des villes portant son nom qui auraient pu également être nommées d'après un dieu ou des fresques et des statues de lui comme « preuve », plutôt inconsciente du fait que les premières ont encore été faites des siècles après La mort d'Alexandre.

Dans quelle mesure les traditions orales sont-elles fiables ? Un autre fait ignoré est le fonctionnement des traditions orales à l'époque. Comme décrit dans mon essai séparé « sur les traditions orales », ce n'étaient pas de simples divagations, car les gens ont tendance à penser à la narration maintenant. Il y avait des groupes séparés racontant l'histoire à différents endroits, et dans chaque groupe, l'un des plus jeunes adultes était invité à raconter l'histoire pour les enfants. Les personnes âgées écoutaient, apportant des corrections et des embellissements à partir de leur propre mémoire. Bien sûr, il y avait des opinions différentes sur la façon dont l'histoire devrait être racontée, et des souvenirs différents des événements originaux aussi, mais dans l'ensemble, l'unité de chaque groupe dans la préservation d'une histoire se comparerait certainement assez favorablement aux différentes histoires que l'on entend maintenant, par exemple, À propos Atout, dérivé de MSNBC, Fox TV, etc.

Qu'en est-il de l'histoire judaïque ? L'époque des premiers empereurs romains était très mouvementée en Judée. Un assez grand nombre de personnes différentes ont tenté de dominer la région et/ou d'usurper les Romains. Un effort s'est notamment terminé par un énorme siège d'une forteresse au sommet d'une montagne appelée Massada. Les Romains passèrent près d'un an à briser la forteresse, forçant une armée d'esclaves à construire une rampe en terre, haute de 375 pieds et longue de plusieurs milliers de pieds, pour atteindre la citadelle. Sur ce, nous avons "La guerre juive" de Josèphe (75 après JC). Les versions originales en hébreu, en araméen et plus tard en grec sont pour la plupart perdues. La première version entière est slave de 1463 après JC. Il indique qu'une tour de siège blindée contenant un bélier a été hissée sur la rampe et placée en position pour frapper contre le mur de la casemate des rebelles. Cependant, des vestiges archéologiques indiquent que le monticule n'a jamais atteint la citadelle elle-même. Au lieu de cela, il semble que les catapultes et la basilique ont également bombardé les bâtiments intérieurs de la citadelle à tel point que même une citerne géante, en partie souterraine, a été brisée, laissant les assiégés avec à peine pas d'eau. On pense également que tous les soldats et familles assiégés se sont suicidés avant la fin du siège. Il semble donc que Josèphe ne soit pas très fiable dans l'histoire des rapports. Mais il existe des récits d'un individu qui aurait pu être Jésus, mentionné en passant, dans certains vestiges antérieurs des écrits de Josèphe de 75 après JC, mais pas dans d'autres.

Le manque de récits historiques sur Jésus en dehors de Josèphe est souvent interprété comme une contre-preuve de son existence. D'un autre côté, les historiens judaïques et romains n'avaient même aucune raison de reconnaître son existence dans leur propre histoire, car ils niaient totalement sa signification. Au contraire, ils auraient nié son existence, car ils perdaient des convertis au christianisme. Mais ils n'ont pas non plus nié son existence. Ils n'ont simplement rien dit, parce qu'il n'était pas vraiment important pour eux à l'époque.

Pourquoi y a-t-il des comptes parallèles ? A la différence des conventions historiques pratiquées à l'époque ailleurs, les historiens travaillant pour le premier empereur chrétien, Constantin, (272-337 après JC) a fait quelque chose de tout à fait unique, rendant le récit enregistré de la tradition orale, dans l'ensemble, d'un ordre de grandeur PLUS fiable que d'autres sources. Peut-être plus important encore, lorsque les quatre évangiles ont été sélectionnés pour être préservés de manière fiable, avec des efforts continus pour rendre chaque syllabe aussi authentique que possible pendant des millénaires, ils n'ont PAS fusionné les quatre récits en un seul scénario comme tout le monde l'a fait, mais les ont tous méticuleusement conservés. aussi différents soient-ils, afin que les futurs lecteurs puissent décider eux-mêmes comment résoudre les divergences entre les descriptions distinctes.

Les différences entre les évangiles sont fréquemment citées comme preuve qu'elles sont fausses. Mais les historiens ont estimé qu'il était important de rendre le document aussi authentique que possible. Ainsi, non seulement ils ont conservé les quatre récits différents tels qu'ils avaient été transmis séparément dans différentes provinces de Rome, mais aussi, en outre, ont retracé la lignée directe de chaque récit à travers des personnes individuelles qui s'en souvenaient et les répétaient depuis que les disciples ont commencé à partager leur « bonne nouvelle » (le sens littéral d'« évangile »), afin d'en choisir quatre, non pas un mais quatre, parmi des centaines de documents, comme ceux qui seraient minutieusement transcrits à la main et transmis à travers les siècles jusqu'au première presse à imprimer en 1440 après JC. Même avant cela, plus de copies de la Bible étaient écrites à la main et soigneusement traduites en plusieurs langues que n'importe quel autre livre au monde.

Nous savons que les historiens ont réfléchi à au moins une centaine de documents, avec au moins un millier de copies antérieures qui avaient été faites auparavant, pour choisir et faire de ces quatre récits séparés les meilleurs et les plus authentiques. Il n'y a AUCUNE AUTRE preuve historique de cette époque qui ait autant de « preuves ». Rien. Le canon biblique actuel reste tel qu'il a été formellement défini et largement diffusé ca. 350 ap.

200 après JC (ou peut-être plus tôt, mais les versions antérieures n'ont pas survécu).

Quels sont les autres documents ? Plus tard, ceux qui s'intéressaient davantage au sauvetage des âmes qu'aux preuves historiques ont essayé de détruire complètement tous les autres documents. Et ils formaient « un seul message » sur lequel tout le monde pouvait s'accorder, permettant aux doctrines de survivre à de terribles persécutions et, plus important encore, à l'ignorance massive de la majorité et à son incapacité même à lire ou à écrire. Une douzaine de textes non bibliques ont été conservés par l'église dont Les Actes de Thomas (voir la bibliothèque de la société gnostique). Les restes épars de textes survivants incluent les manuscrits de la mer Morte. Plus récemment, en 1945, une grande cache de documents relativement bien conservés et totalement perdus a été retrouvée en Égypte.

En tant que collection de certains des premiers livres reliés que nous avons maintenant, ce 'Bibliothèque de Nag Hammadi' est relativement bien conservé. Les livres sont bien plus compacts que les rouleaux, et ils contiennent encore plus de récits et de lettres qui corroborent au total l'histoire racontée dans les évangiles. À moins que l'on ne choisisse de déformer la traduction de mots tels que « esprit » à des fins aussi sournoises, aucune des autres écritures en dehors de la Bible ne décrit Jésus comme un mal trompeur ou démoniaque, comme on pourrait souvent entendre maintenant parler des deux Trump.

Tout chercheur rationnel pourrait à juste titre prétendre que les preuves documentées ne démentent rien de plus que des croyances surnaturelles ridicules. Un très petit nombre de personnes ont suggéré auparavant qu'il existe des explications plus rationnelles, et elles ont été très populaires. Par exemple, le livre de Lloyd Douglas "The Robe (1942) a été un best-seller pendant plus d'un an. Peu de gens maintenant en vie ont lu le livre, au lieu de regarder le film, qui ne mentionne pas les explications rationnelles de Douglas.

Dans l'esprit de l'empirisme rationnel, j'étends l'hypothèse de Douglas pour expliquer tous les événements décrits dans le canon du Nouveau Testament, de telle sorte qu'ils puissent tous être expliqués par les lois de la science que nous connaissons maintenant.
Immédiatement je suis obligé d'ajouter, ce n'est pas un déni de la possibilité qu'il y ait eu des événements surnaturels, en tout ou en partie. Je la présente plutôt comme une hypothèse alternative qui pourrait expliquer un ou plusieurs, voire tous les miracles, et même la résurrection aussi, si l'on n'est pas enclin à accepter les actes scientifiquement impossibles du Christ tels qu'ils sont racontés dans les évangiles. Dans le passé, j'ai supposé que Jésus avait obtenu une connaissance si extraordinaire pour l'époque par inspiration divine, mais maintenant j'ai une explication rationnelle possible pour cela aussi.

Jésus a-t-il appris les connaissances médicales égyptiennes ? Ce n'est pas une hypothèse déraisonnable que le Christ aurait pu apprendre des techniques médicales autrement inconnues à partir de rouleaux qui avaient été pillés dans la bibliothèque d'Alexandrie, après son premier incendie majeur en 145 av.

Selon les textes canoniques, Joseph emmena sa famille en Égypte immédiatement après le recensement, échappant au massacre des innocents d'Hérode (Matthieu :2 :13-15), bien que de nombreux historiens pensent maintenant que ce massacre était « uniquement » des propres fils d'Hérode. Joseph ramena sa famille à Nazareth après la mort d'Hérode en 4 avant JC (Luc 2:4). Jésus était un apprenant avide et savait au moins lire l'hébreu (Luc 4:16-20). Ainsi, au moins une opportunité existait pour Joseph d'acheter des rouleaux pour Jésus selon l'histoire canonique, ou Jésus aurait même pu les obtenir lui-même. Il y a une lacune dans les récits historiques de la vie de Jésus avant l'âge adulte d'environ 10 ans. Jésus et/ou Joseph auraient pu être alors en Égypte, ne revenant que pour la fête annuelle de la Pâque (Luc 2:41). D'autres ont spéculé que Jésus étudiait à Alexandrie pendant cette période, en particulier parce qu'après la mort de Jésus, Saint-Marc a vécu et est mort à Alexandrie (est. 61

68 après JC). D'autres personnes qui connaissaient Jésus ont peut-être vécu à Alexandrie, en raison de la taille et de la puissance de l'église primitive là-bas. De plus, il y aurait eu des objections à la fois religieuses et politiques à mentionner le séjour de 10 ans de Jésus là-bas, car Israël a été créé à partir d'esclaves qui se sont rebellés d'Égypte.

Nous savons aussi que les Égyptiens possédaient des connaissances médicales extraordinaires et perdues. Par exemple, les Égyptiens savaient au moins pratiquer la chirurgie, comme l'a démontré une momie de 400 av.

La datation au carbone a vérifié que les restes sont authentiques, mais le débat se poursuit pour savoir si la chirurgie a été effectuée avant ou après la mort. Les rayons X ont montré que la broche avait une forme en spirale, ressemblant presque exactement à celle utilisée pour la fixation des prothèses maintenant. En outre, l'échantillonnage du ciment a révélé qu'il contenait de la résine organique, similaire au ciment osseux moderne (Medical Mystery of Usermontu: Why the Discovery of 2,600-Year-Old Knee Screw Left Experts Dumbfounded, Ancient Origins, 2015). Ici, je suppose que la broche a été insérée après la mort dans ce cas pour rattacher la jambe, mais la fixation prothétique était déjà pratiquée depuis longtemps, seul cet exemple de la technique ayant survécu.

  • Comment pratiquer la respiration artificielle (résurrection de Lazare)
  • Comment recoudre l'oreille d'un homme avec une aiguille et du fil après l'avoir coupée (Pierre à Gethsémani),
  • Comment nettoyer une infection sale d'un œil avec du sable et de l'eau (Jean 3:5).
  • Peut-être d'autres types de connaissances, comme comment faire un délicieux rosé en mettant de l'eau chauffée dans des bocaux poreux qui contenaient auparavant du vin épais (et bien d'autres miracles de ce type dans l'évangile de Luc). De même, lorsque Jésus distribuait de petits morceaux de pain et de poisson (une ou plusieurs fois, selon la façon dont on traite les différences évangéliques), il y avait des milliers de personnes là-bas qui avaient parcouru de grandes distances pour atteindre la colline herbeuse d'où il parlait. Ils avaient donc probablement apporté de la nourriture et du vin pour se rafraîchir avant leur retour. En entendant ses leçons sur le don aux autres, ils auraient pu partager leurs repas tout autour, profitant ensemble d'un énorme pique-nique qui autrement n'aurait pas eu lieu (encore une fois, un événement sans précédent dans toute l'histoire que nous connaissons). Certains diront que ce n'est pas un miracle. Pour moi, ça l'est.
  • Et enfin voici, éventuellement, comment provoquer le coma en suçant une éponge à merde que les soldats romains portaient pour s'essuyer le cul (crucifixion). C'est discuté un peu plus tard ici, mais pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter mon homélie séparée, "La passion, l'éponge à merde et au-delà".

Je pourrais fournir beaucoup d'explications plus rationnelles. Après plusieurs décennies de réflexion, le dernier événement à défier toute interprétation raisonnable fut l'ascension du Christ dans le ciel après la mort. Les cyniques ont dit que c'était simplement un ajout théologique commode, pour se débarrasser du problème de ce qui arrive à un corps ressuscité. Mais maintenant, il me semble très probable qu'il a choisi de gravir le mont Sinaï céleste, comme l'ont fait ses ancêtres Abraham et Moïse, et qu'il y est décédé seul.

Les Romains et les Grecs se sont-ils sentis coupables ? En 2015, j'ai spéculé sur les cas dans les textes romains d'avant le Christ où les gens se sentaient coupables de quelque chose qu'ils avaient mal fait. Il y a de la bravoure, de l'humour et des désirs d'améliorer la civilisation à la manière stoïcienne, mais pas de culpabilité telle que nous la comprenons aujourd'hui. J'ai demandé à des amis et à des membres de la famille connaissant bien le domaine, dont deux titulaires d'un doctorat qui s'étaient spécialisés en histoire et en archéologie. Ils ont été surpris de n'avoir jamais entendu la question auparavant, mais ont presque instantanément convenu que j'avais raison, à tel point qu'aucune autre discussion n'a jamais eu lieu.

Alors qu'en est-il des Grecs pré-chrétiens ? Ils étaient très habiles à faire honte aux autres, mais même parmi ceux qui avaient honte, rien n'indique clairement qu'ils aient jamais pris la responsabilité personnelle de ce qu'ils avaient fait de mal. Au lieu de cela, ils blâment les dieux et d'autres personnes de leur avoir infligé des destins auxquels ils n'ont pas pu échapper, de l'enlèvement d'Hélène de Troie jusqu'à Odipe s'aveuglant parce qu'il ne savait pas qu'il avait tué son père et épousé sa mère. J'ai donc demandé à nouveau à mes amis. Ils ont fait une pause plus longtemps, mais ont dit qu'ils ne pouvaient penser à aucun exemple de culpabilité grecque non plus. Un an plus tard, quelqu'un à Oxford que je ne connais pas a donné une conférence à ce sujet (réimprimé dans Armand D'angour, Shame and Guilt in Ancient Greece, New Imago Forum, aux psychanalystes et aux universitaires, 2016). L'auteur évite de s'engager dans une déclaration absolue quant à savoir si les Grecs ont jamais pris la responsabilité personnelle de ce qu'ils ont fait de mal, mais il ne contient aucun exemple concret de ce qu'ils ont fait.

La culpabilité émotionnelle était plutôt connue des Israélites, qui furent la première société à tenter un système de loi rationnelle basé sur la justice divine (comparé, par exemple, à la tabulation de Draco de règles totalement aléatoires à Athènes (620 av. systèmes de punition basés uniquement sur les opinions des dirigeants de l'époque, sans aucune indication claire quant à la nature des crimes). Avant cela, il y a une certaine idée de culpabilité dans le jugement égyptien dans l'au-delà. Mais c'était une idée très différente de ce qu'elle est maintenant, basée sur la terreur des dieux, qu'ils soient vivants ou au-delà de la vie. Lorsque nous regardons en arrière à ces époques, nous avons tendance à supposer que tout le monde avait à peu près les mêmes jugements et émotions que nous avons maintenant, mais nous regardons une époque extrêmement sauvage, et les mécanismes sociaux permettant à de tels jugements et émotions de s'épanouir dans la civilisation n'avaient pas pleinement évolué.

Le changement herméneutique corrobore-t-il le Nouveau Testament ? Selon les textes, Jésus a introduit des enseignements étonnants sur l'amour, l'espérance et le pardon qui étaient totalement étrangers aux cultures de l'époque. Je suppose que le changement herméneutique était bien plus important que de simplement prouver qu'il était vivant. La nouveauté de ses leçons aurait pu n'être qu'amusante et disparaître tout simplement, mais d'une manière ou d'une autre, elles se sont développées avec une grande empressement. On ne sait toujours pas comment ses enseignements ont gagné autant de terrain, au milieu de la rhétorique beaucoup plus forte et des moyens plus puissants d'opposants riches et bien ancrés.

Ses nouvelles idées ont entraîné une croissance spirituelle de la compassion et de l'amour, ainsi que la nature positive de l'au-delà, considérés avec espoir plutôt que peur (contrairement à toute autre tradition de l'époque). La réponse culturelle des opposants incluait le fait de nourrir les premiers chrétiens des lions par Néron, car cela ne les dérangeait pas de mourir, et les foules romaines adoraient simplement le regarder, sans aucune culpabilité. Cette icône de 320 après JC montre 40 chrétiens qui ont été nourris aux lions en une seule fois. Un chrétien, à gauche, a changé d'avis à la dernière minute et a été autorisé à partir.

Il est impossible d'imaginer comment tant de personnes professant la foi en Christ se joindraient à un effort apparemment défaitiste, et se laisseraient ainsi persécuter. Non seulement cela soulève la question de savoir s'il n'y a pas de preuves empiriques de l'œuvre du Saint-Esprit dans le monde, mais aussi, indépendamment de cela, il doit y avoir eu une véritable antécédent historique (comme perpétué par le concile de Nicée, quelle que soit la manière dont on considère le credo ils ont défini). Mais ici, je mets de côté toute la corroboration qui devrait être nécessaire pour considérer la croyance au Saint-Esprit comme rationnelle aussi.

De nouveaux enseignements ne suffiraient pas à eux seuls à convaincre les gens qu'un autre mode de vie pourrait être meilleur. Even now, people are extremely resistant to changing their mind about virtually anything at all, only scoffing at others being wrong. So it seems to me Jesus'' medical knowledge, described by people of the time as miracles, was totally necessary to affect the change for the better he sought. Some would scorn that as fraudulent, but amidst the ignorance and savagery of the time, I personally do not find it in myself to be so condemnatory.

There are many extreme reactions to the rational perspective presented here, from both sides of the religious divide.

What of believers? Virtually all believers find it impossible even to accept that there might be a rational explanation for gospel events that fits within the scientific laws of our universe. On the side of believers, I can imagine, for example, that there was a Creator. With His mighty hammer he struck on an anvil of heat, aiming to send a spinning arc of flame, that is our sun, through time and space. Over the last centuries, many have strongly criticized viewing our planet as the center of creation, because our planet is not at the geometric center of Euclidean space. Nonetheless, its orchestration of complexity, down to the DNA strands evolving in us, is the ‘entropic’ center of the Universe. There is more complexity here than anywhere, most especially within ourselves. almost 7 billion strong, each of us with more neural synapses than stars in all the known galaxies. One cannot deny the possibility of divine intention in some manner or other.

But the Nicaean creed, which is the foundation of virtually all churches today, requires belief in the scientifically impossible. The resulting spiritual and physically violent conflict is immense, not only between theists and antitheists not only between Christians and Jews and Islam not only between different branches of Christian churches themselves but also in inescapable doubts of each and every believer. But why is this even necessary? Would it not be even more extraordinary that Christ could indeed have done all that he did WITHIN the laws of the universe that His father created?

What of unbelievers? On the side of atheists, I can say there are reasons to doubt many specifics of the accounts handed down. That is another topic for far more extensive contemplation. Nonetheless, the overwhelming corroboration of evidence, from the historical to the hermeneutic, makes it rather unreasonable indeed to insist that Christ never existed at all, whether rational science can explain the supernatural events or not.

Maybe the accounts or miracles and death, or coma, are fraudulent, the intentional extent of which would never be more than opinion, even in any heavens and hells of the afterlife. Nonetheless, however fraudulent the account may be, there is still a massive amount of corroboration of his existence, to a level unlike that for any other event of the epoch. That makes it extremely unlikely indeed that Christ’s existence was only a myth.

If one does not believe Jesus to be a divine incarnation, then he cannot be blamed, in person, for deeds which his followers have only committed in delusion. Instead, he remains a beautiful and extraordinary doctor of the human spirit, advocating in parables that even the most uneducated could understand, entirely new ideas of love and forgiveness, without which our race might well have destroyed itself already.

What of St. Thomas' resolution? This homily started by indicating how to extrapolate logically from the skepticism of St. Thomas. He did not accept that Jesus actually had been on the cross without feeling the holes in his limbs. This is exactly how the scientific method works: he wanted experiential corroboration before he could believe the claim true. St. Thomas could very much speak for the reasoning person of science today. Unfortunately, references to St. Thomas in the canonical gospels are few. But there is the 'Acts of Thomas' of his later life preserved by the church itself, indicating its significance. Then in 1945, a gospel by St. Thomas himself was found in the Nag Hammadi library, hidden during the long dark ages, all the way through the emergence from the enlightenment, to the current era of scientific skepticism. With excitement I worked on my own translation in early days of research, only to find, to my complete astonishment, that it contains virtually no statements of historical events in Jesus' life at all. The text instead simply describes enough to set the stage for a fantastic set of Jesus' replies to questions. In the answers, Jesus often emphasizes how to find the Kingdom of Heaven--not necessarily only in whatever afterlife there is, but also, possibly, here on Earth as well. Those familiar with St. Thomas' work usually feel St. Thomas just didn't consider further historical events important.

So now, as discussed already, we have no necessary proof that that there is an afterlife. In accordance with rational empiricism. We can only wait to genuinely know of it, after our own passing. Yet it is fairly truthful to say, like St. Thomas, we still can turn to the marvelous lessons of Jesus to find joy here on Earth, right now, with all people joined together by the spirit of hope, love, and forgiveness, every day. All churches today may say I have no faith. In one respect, they would be correct. The scientific method frowns upon belief without empirical ratification. But in another respect, I still believe in the lessons of Jesus.

Whatever faith I may be felt to possess, this homily has shown that the textual evidence for the existence of Christ is an order of magnitude greater than for any other person of the era. It can only remain a matter of opinion whether or how much the gospel accounts of miracles, and inconsistencies between the gospels are fraudulent, intentionally or not. St. Thomas puts the quibbles of inconsistent historical details aside. Indeed, instead of recounting historical events at all, he focuses on his memories of Christ's lessons. For Jesus still leads us to a kingdom of perfect joy, eternal beyond time.

Well, the existence of "shit sponges" as used by the Romans is pretty certain. Perhaps we should be content with that.

But if not, it's also pretty certain that Lucius Flavius Silva led a legion to Masada, given the remains of temporary castra and an encircling wall around that place, not to mention the remains of the giant ramp that eventually provided access by elements of the legion. Whether the pet Jew of Vespasian and Titus, Flavius Josephus, provided an accurate account of what happened then is unknown, however, as you note. The Romans weren't quite as devoted to detailing the legions' victories in gory detail as were the ancient Assyrian kings when describing their conquests, so as far as I know there's no Roman account of what took place either, beyond the fact Masada was taken.

Tacitus refers to someone who may be the person we call Jesus being executed per the order of Pontius Pilatus (whose existence is apparently established by part of an inscription found in Caesarea Maritima). I think Suetonius made some reference as well. Flavius Josephus did too, but it's thought that part of that reference is a later Christian forgery.

As for the accounts of the accepted and unaccepted Gospels, and the various Councils held as Christianity assimilated the Empire and pagan culture and philosophy, the extent of the history involved and the evidence of it became unimportant and I think largely ignored when Christians began their persecutions not only of pagans but of other Christians over such questions as whether Jesus was a god or God, or some other kind of divine being but not quite a god or God, and just how the Christian God was three persons in one God. It didn't help, of course, that Jesus never cleary called himself God (there were other sons of God or a god wandering all over the Empire in the first century) except as he was portrayed in the last of the Gospels, that of John. Over the years heretics were identified and condemned, and eventually an orthodoxy was established. Historicity just wasn't much of a concern in the early Church, I believe.

I wonder, respectfully, what difference it makes to you? For myself, I do not expect to be performing or witnessing miracles, so what I have from the Gospels is an illustration of how to live. Love your neighbour, heal the sick feed the hungry, don't be greedy, and so on. The truth of this is not a matter of history, but of human nature.

It seems unlikely that the whole existence of Jesus is made up and equally unlikely that every word of the Gospels is gospel truth. If one buys into the divine Son of God and died to Redeem us doctrine, well that's another matter, but I'm not clear that there is strong evidence in the gospels or anywhere for that.

Have you come across either Maurice Nicoll's writing on the New testament, or Robert Graves' King Jesus, the latter a heretical retelling of the gospel story as a mytho-magical attempted coup that went wrong? The former is a very measured spiritual reading of the esoteric meaning of the Gospels.


1942: UFO & Alien Sightings

Date: 1942
Location: Federal Base, California
Temps:
Summary: Captured Disc incident. Remnant trace Flying discs were observed. Metallic traces found. Seven discs were observed by one experienced male witness.
Source: CUFOS

Date: 1942
Location: Japan
Temps:
Summary: An Imperial Japanese Sally bomber aircraft, on a mission over the Sea of Japan, was approached by a small dark spherical object which flew around and between the aircraft in the formation. An alert gun-cameraman snapped one photograph.
La source:

Date: 1942
Location: Prouvy, Nord, France
Time: 01:00 a.m
Summary: A ufology catalogue reports circa 2003 that according to the French ufologists Joel Mesnard and Jean Marie Bigorne, in Prouvy, France, in 1942, at 01:00 a.m., a woman returning home by the garden found herself face to face with three entities of small size. In the moonlight, she very distinctly saw that they were not children. Their head was large and round and the three wore a short beard. The eyes were broad and luminous, of yellow color, and they were dressed with a combination of only one piece, brilliant, of metallic appearance. A hood continued the clothing so that only the face was uncovered. They were slightly spaced one from the other, with their arms slightly folded and rigid. The frightened woman entered her house, alerted her husband, but the time that he came out there was nothing anymore.
Source: Joel Mesnard and Jean Marie Bigorne.

Date: February 27, 1942
Location: Timor Sea
Temps:
Summary: Large disc departed location at 3,500 miles per hour
Source: Page 23 Ref. 1

Date: March 14, 1942
Location: Banak, Europe, Norway
Time: 5:35 PM.
Summary: Radar/visuals, Ground radar and German pilot. 100 meter long cigar, 15 meter diameter, hovered, shot straight up at impossible speed.
Source: UFOCAT

Date: March 25, 1942
Location: Zuider Zee, Holland
Temps:
Summary: An RAF bomber returning from a raid on Essen, Germany, was followed by a luminous orange disc or sphere. As it came closer the tail gunner opened fire on it, to no apparent effect. Finally it sped away at an estimated 1,000 m.p.h.
Source: Ref. 3 Flying Saucer Review, March-April 1962

Date: Spring 1942
Location: Kentucky
Temps:
Summary: Powerful searchlight shining down, emanating from unidentifiable object sometimes remained motionless
Source: Page 23 Ref. 1

Date: Spring 1942
Location: Illinois
Temps:
Summary: Light gray, sharply defined rectangle gray in color
Source: Page 23 Ref. 1

Date: Summer, 1942
Location: Guam, Western Pacific
Temps:
Summary: A US Navy radar officer who requested anonymity recalled several incidents of unexplained radar returns on his vessel’s air search radar in the area between Guam and Saipan during the summer of 1945. Typically they appeared as “large groups” of echoes detected at about 100 miles range on courses inbound towards the ship. Plotted speeds were over 1000 mph. The targets “passed overhead at approximately two thousand feet and showed up on the radar screen as definitely solid objects.” Visual lookouts on alert deckside saw nothing, and the radar officer himself on one occasion went on deck to search the sky, but he too saw nothing. He was adamant that the targets were not due to “ionized clouds, inversions, sea gulls, mechanical defects, or any of the other common explanations.” The equipment was carefully checked and found to be functioning properly.
Source: Martin Shough

Date: Summer, 1942
Location: Tasman Peninsula, Bass Strait between Island of Tasmania and Australia
Temps:
Summary: A singular airfoil of glistening bronze color domed upper surface possible crew member, Cheshire cat emblem on dome.
La source:

Date: June 25, 1942
Location: Holland
Temps:
Summary: Shining copper object, like setting sun, the size of a full moon
La source:

Date: June (late), 1942
Location: Cussey-sur-l’Ognon, Doubs, France
Temps:
Summary: Several witnesses heard a motor-like sound and saw a blue-gray oval object with a dome on top hovering just above the ground in a wooded area. It had portholes and a tripod landing gear, with light emanating from the portholes. As witnesses approached to within 20 meters, the object took off vertically and disappeared. A 1.5-meter diameter circle was found in the grass.
Source: Ref. 3 ‘La chronique des OVNI’, Jean-Pierre Delarge, Paris 1977, p. 261.

Date: Aug. 5, 1942
Location: Solomon Islands
Temps:
Summary: Saucer shaped cigar with round dome on top approximately ninety feet in diameter
La source:

Date: Aug. 11/12, 1942
Location: Near Aachen, Germany
Temps:
Summary: A phenomenon described as a bright white light
La source:

Date: Aug. 12, 1942
Location: Solomon Islands
Temps:
Summary: Formation of silvery objects directly overhead, numbering close to 150 mighty roaring sound
La source:

Date: Aug. 13, 1942
Location: Washington, DC
Time: 11:00 PM
Summary: Radar/visual. 68 UFOs over capitol, photos, big CAA investigtion.
Source: UFOCAT

Date: Aug. 17/18, 1942
Location: Osnabruk, Germany
Temps:
Summary: A rocket with a long white tail of light
Source: Page 30 Ref.1

Date: Mid Aug.1942
Location: Tula Region, near Moscow, Russia
Temps:
Summary: Huge cigar-shaped object something like a Zeppelin, but much bulkier and rounder at the front aluminum hued color
La source:

Date: Aug. 29, 1942
Location: Columbus, MS.
Temps:
Summary: Control tower operator at Army Air Base saw two round reddish objects hover over field.
Source: NICAP UFO Evidence, 1964, Hall, III

Date: Fall 1942
Location: Long Branch, NJ
Temps:
Summary: A research engineer saw a dark elliptical object sharply outlined against the star field in the night sky. A flickering light was visible at the trailing end as it sped from horizon to horizon in 10-15 seconds. “I saw a nose view, side view, and tail view”, the witness said.
Source: Ref. 3 Report in NICAP files

Date: October 1942
Location: Radway Green, Cheshire, England
Temps:
Summary: In the evening two witnesses saw an elongated object with a dome on top and lights at either end descend toward the ground. At the apparent landing site a circular burned area and footprints were found.
Source: Ref. 3 Michel Bougard, ‘La chronique des OVNI’, Jean-Pierre Delarge, Paris, 1977, p. 263.

Date: Oct. 9-10, 1942
Location: Guadalcanal
Time: 10:00 AM.
Summary: During the Guadalcanal invasion U.S. Navy fleet radar detected an incoming unidentified object which also was observed through binoculars. When it approached within 3,000 yards gunners opened fire on it, whereupon the object made a sharp turn, accelerated and circled the entire fleet twice at very high speed at about 3,000 to 4,000 feet altitude. It was visually observed to be a silvery disc with dome on top, and portholes around the dome.
Source: UFOCAT Ref. 3 MUFON UFO Journal, No. 185, July 1983 tape-recorded witness interview

Date: October 29, 1942
Location: Washington DC
Temps:
Summary: Old UFO sighting footage from US capitol city. Nazi world war II sightings.
La source:

Date: Nov. 28/29, 1942
Location: Turin, Italy
Temps:
Summary: Object two to three hundred feet in length 500 mph & four red lights spaced at equal distances along its body.
Source: Page 34-35 Ref. 1

Date: Nov. 1942
Location: Bay of Biscay, England
Temps:
Summary: Thing massive in size no wings electronic interference.
Source: Page 35-36 Ref. 1

Date: Dec. 1942
Location: French coast, over mouth of Somme River
Temps:
Summary: Two amber and orange lights, flying in unison not aircraft.
Source: Page 36 Ref.1


Medical Mystery of Usermontu: Why the Discovery of 2,600-Year-Old Knee Screw Left Experts Dumbfounded - History

She put him in the fire at night like a firebrand or ember without the knowledge of his parents. Demeter had a large scope of abilities, besides being the goddess of the harvest she also controlled the seasons and because of that was capable of destroying all life on earth. the winter) in subterraneous darkness, and that during the rest of the year she should remain with her mother.16. Demeter wandered about in search of her daughter for nine days, without taking any nectar or ambrosia, and without bathing.

Our open community is dedicated to digging into the origins of our species on planet earth, and question wherever the discoveries might take us.
In her fury, Demeter told Zeus that Hades had kidnapped Persephone. Relics unique to her cult, such as votive clay pigs, were being fashioned in the Neolithic. Who presided over grains and the fertility of the earth. Homère mentionne que Zeus, par jalousie, foudroya Iasion. Powered by WordPress. Demeter was often represented in works of art, though scarcely one entire statue of her is preserved. Hades watched her eat each one with glowing satisfaction. Neither the king of the gods nor the king of the underworld were willing to discuss the marriage with Demeter, however. Déméter parcourut alors le monde duran… Demeter was among the siblings freed from their father’s stomach when Zeus … “Zeus knew this all along..” confessed Helios In a fury, Demeter stormed Zeus’ palace on Olympus.

Naupa Iglesia: An Egyptian Portal in the Andes? Pausanias passed the shrine to Demeter at Mysia on the road from Mycenae to Argos but all he could draw out to explain the archaic name was a myth of an eponymous Mysius who venerated Demeter. Her Roman counterpart is Ceres. Demeter, in Greek religion, daughter of the deities Cronus and Rhea, sister and consort of Zeus (the king of the gods), and goddess of agriculture.

Reluctant to see the planet he shepherds wither away, Zeus pleads with Demeter to make the earth abundant once again. Other traditions place the rape of Persephone at Erineus on the Cephissus, in the neighborhood of Eleusis,7 at Colonus in Attica,8 in an island of the Atlantic near the western coast of Spain,9 at Hermione in the Peloponnese,10 in Crete,11 or in the neighborhood of Pisa.12 Others again place the event at Pheneus in Arcadia,13 or at Cyzicus,14 while the Homeric hymn on Demeter places it in the plain of Nysa in Asia. ( Public Domain ). Article created on Saturday, May 3, 1997. Though there are more activities and participants in the modern games, they do little to entice and arouse the Greek. Hyperborea is a location in Greek mythology . In the Iliad and Odyssey the rape of Persephone is not expressly mentioned. To be sure, his being an absentee father did not stop Zeus from arranging the marriage of his daughter - unbeknownst to either her or her mother - to his brother—Hades, the lord of the underworld.

In the monotony of our lives, we lose ourselves.

Zeus and Hades were both powerful kings, so for Demeter to force them into negotiations proved that she too was a strong deity. She was represented sometimes in a sitting attitude, sometimes walking, and sometimes riding in a chariot drawn by horses or dragons, but always in full attire. When Kalki the Destroyer Descends, the Apocalypse Begins, A Pilgrimage of Thought: The Divine Comedy by Dante Alighieri, The Real Story of Medusa: Protective Powers from a Snake-Haired Gorgon, The Mysterious Fairy Flag of Clan MacLeod and its Legendary Protective Powers, Ramayana: The Grand Epic of Ancient India, The Discovery that Revealed Ancient Humans Navigated the Seas 130,000 Years Ago, Ten amazing inventions from ancient times, Han Purple: A 2,800-year-old artificial pigment that quantum physicists are trying to understand, The Evidence is Cut in Stone: A Compelling Argument for Lost High Technology in Ancient Egypt, Egyptian Blue – The Oldest Known Artificial Pigment, Medical Mystery of Usermontu: Why the Discovery of 2,600-Year-Old Knee Screw Left Experts Dumbfounded, The Megalithic Mystery of the Greek Dragon Houses, New Evidence Ancient Chinese Explorers Landed in America Excites Experts, The Tomb of Pharaoh Seti I: A Missing Mummy, An Unexpected Tunnel and a Mummified Bull, The Ethiopian Gold Mine that may have supplied the Queen of Sheba with her riches, The 17th Century Seer, Janet Douglas: Being A Gifted Child Isn’t Always A Good Thing. Various traditions and interpretations saw Demeter as another name for not only Persephone but also Rhea and even Gaia.

In a fury, Demeter stormed Zeus’ palace on Olympus. As a girl was often torn from her natal home and forced to marry an unknown man who was—on average—twice or three times her senior, abduction can be seen as the equivalent of rape. But Demeter will not relent until Persephone is released. In Greek mythology , Hades was the god of the dead and the ruler of the Underworld. “How can Zeus let this happen?” Moreover, not only does she live to tell the tale, but she very nearly wins the battle. These are the familiar images of ancient Rome, but what was it really like? If he returned without Persephone, the Earth would die, and Zeus would never forgive him. No one, god nor mortal, has the courage to tell her what happened. The Roman equivalent is Ceres, from whom the word "cereal" is derived.

The story of Demeter, goddess of the harvest, and her daughter Persephone, queen of the underworld, has inspired many.


Medical Mystery of Usermontu: Why the Discovery of 2,600-Year-Old Knee Screw Left Experts Dumbfounded - History

QOTD: "People look at government with an anger and a frustration which Washington does not understand.

In a span of a few days last week, Americans witnessed Washington's glaring failure with disbelief.

First, the government admitted that Social Security numbers, fingerprints, passwords and other personal information of more than 22 million federal workers, all used to conduct background screenings, were hacked on the Obama administration's watch.

Then a whistleblower leaked an internal Department of Veterans Affairs document to the Huffington Post, showing that more than 238,000 of the 847,000 military veterans with pending applications for health care through the VA had already died.

Finally, the FBI admitted that flaws in paperwork and communications between a federal background-check worker and state law enforcement allowed Dylann Roof to buy a handgun in South Carolina, weeks before he allegedly killed black churchgoers.

No accountability, no transparency — just a pattern of bureaucratic failure that has cost lives and has fueled anger against government." --Salena Zito


Median empire mc azad

These new discoveries are potentially among the few identifiable Median Empire remains ever uncovered. 35 personen praten hierover. Azad Essa is a senior reporter for Middle East Eye based in New York City. founder and national president of median empire mc Der Club besteht seit November 2011 und ist aus dem Kölner Chapter Dark City hervorgegangen, nachdem sich dieser vom Mongols MC trennte. !_____ My thanks to John Wheeler from . German Median Empire Mc NATION. 7 falam sobre isto. Median Empire is not the first European biker gang to fight against the militants three members of the Dutch motorcycle club 'No Surrender' are now in the Mosul region of Iraq, leading and training a Kurdish battalion in its fight against ISIS, according to Klaas Otto, the head of the gang, who spoke to BBC.. If you would like to use dplyr, you can find an example here, especially mpalanco's answer. It's members are joining the Peshmerga in Irak and Syria to fight Islamic State. 37 talking about this. Ein von Kurden gegründeter Outlaw Motorcycle Club However, relatively little is known about them or their capital city, thought to be Ecbatana. Confident of win, Azad Group declares first list of 30 candidates Facing flak from the Shiromani Akali Dal (SAD) for contesting the elections as an … Example: find the Median of 12, 3 and 5. And after the fall of the Seleucids, Parthian Empire kings often resided in the city of Ecbatana. Uncovering Ancient Pyramid Science at Teotihuacan, Where Men Become Gods, Vimanas: Greater Understanding on a Hotly Debated Topic, Mega Earthquake Caused Major Shift in Inca Construction Methodology. These layers yielded finds related to an ancient fortress and settlement that once stood there. Median empire mc first kurdish motorcycle club in germany..Song : SLOWPOKE feat Mr Criminal. Median Value. The Median Empire was the first of the series of Persian empires that spanned from Turkey to China and from the Persian Gulf to the Caspian Sea. Ein von Kurden gegründeter Outlaw Motorcycle Club founder and national president of median empire mc Founded by Kurds, Median Empire formed in 2011 and is now 70 percent Kurdish, though Azad says they welcome all. Despite the recent discoveries, there are many remaining mysteries and unanswered questions. To find the Median, place the numbers in value order and find the middle. gefällt 15.914 mal. Alignment of the Pyramids of Chichen Itza, What's your favourite Fairy Tales (and their possible origins), Rare Arabic Coin Provides Clue in Disappearance of Fugitive Pirate, Ten Things the Ancients Did Better than Us, Mummy With Golden Tongue Found At Possible Site Of Cleopatra’s Tomb. The Copper Age: When Metallurgy Came to Rule the World, Medical Mystery of Usermontu: Why the Discovery of 2,600-Year-Old Knee Screw Left Experts Dumbfounded. The Copper Age, brought about by the discovery of copper, paved the way for vast social developments, new economies and warrior cultures. How to Find the Median Value. 51 Personen sprechen darüber. Stock analysis for LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE (MC:EN Paris) including stock price, stock chart, company news, key statistics, fundamentals and company profile. McDonald's is the world's leading global foodservice retailer with over 39,000 locations in over 100 countries. 15k likes. founder and national president of median empire mc NO JOKE The program revealed evidence of advanced engineering built into a tunnel system, and placed directly underneath the Pyramid. The Median is the "middle" of a sorted list of numbers. Most of Median Empire MC’s members are of Kurdish descent, so it is no wonder they feel very strongly about this conflict and want to help out. Ein von Kurden gegründeter Outlaw Motorcycle Club The Median Empire and the Medes people are one of the most important in the ancient world. Like the bankruptcy in Hemingway’s The Sun Also Rises, the change has happened ‘Gradually, then suddenly.’The age of the democratic republic is over, the age of the American oligarchy beginning. Severity? The Cyaxares-Babylonian coalition destroyed the Assyrian Empire. Now, Iranian archaeologists believe they have made discoveries that can throw new light on this mysterious city and the Median Empire that was located in what is now Iran. The group is not well known and its existence is controversial. Toxicity was tolerable and as expected. Directed by Tami Ravid. By bringing together top experts and authors, this archaeology website explores lost civilizations, examines sacred writings, tours ancient places, investigates ancient discoveries and questions mysterious happenings. Women were treated like Goddesses esteemed as mothers of creation before the barbaric invasion upon Persia.. This content isn't available right now When this happens, it's usually because the owner only shared it with a small group of people, changed who can see it or it's been deleted. The Medes were an Iranian-speaking people and they lived in what is now north-west Iran and Azerbaijan. 40人が話題にしています - Ein von Kurden gegründeter Outlaw Motorcycle Club azad 1%er. The Gundestrup Cauldron: Largest and Most Exquisite Iron Age Silver Work in Europe. Median Empire MC (2014) Parents Guide Add to guide . Maya: Science Only Acknowledges Now What Ancient Sages Knew About Reality 5000 Years Ago, Unearthing Ancient Magic in The Runes –Messages with Hidden Symbols and Powerful Numbers, Petroglyphic Features of Portable Rock Art, The Northern Mysteries Current: Futhark and Mystery Schools of the Viking Age, Kings of the Umman Manda (Media): Warnings and Omens – Part II, Achaemenid Religion: Lighting the Spirit of Ancient Persia, Satraps of the Persian Empire – Rebellious Protectors of the Realm. Der Name bezieht sich auf das medische Reich.Sie sind mit den Hells Angels verfeindet. A short documentary about the German Motorcycle club Median Empire. The game is described in detail however, the actual rules are never given to the reader. The mean age of the study population was 55.6 ± 12.8. In the language of the fictional Empire, the word "Azad" means "machine" or "system", but is applied to any complex entity such as animals, plants or artificial machines. 35 talking about this. In doing so, the Medians formed the second Aryan empire - the first empire having been … Ein von Kurden gegründeter Outlaw Motorcycle Club FOUNDER AND NATIONAL PRESIDENT OF MEDIAN EMPIRE MC A short documentary about the German Motorcycle club Median Empire. It's members are joining the Peshmerga in Irak and Syria to fight Islamic State. Nevertheless, the median of Mn, Sn, and Fe was significantly lower than that of non-cancerous tissues (P

Laisser un commentaire Annuler la réponse

Au restaurant

mardi – jeudi – vendredi : 11h30 – 14h00 et 18h00-21h00


Voir la vidéo: Fúria Cega 1989 dubaldo error (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Renfrid

    Il n'y a aucun intérêt.

  2. Tami

    Je pense, que vous commettez une erreur. Je peux le prouver.

  3. Kevin

    Où puis-je en savoir plus à ce sujet?

  4. Bemot

    Je ne sais pas comment personne, mais j'aime de telles surprises !!!! ))))

  5. Ivar

    Excellent)))))))



Écrire un message